Incontro a Grenoble

Incontro a Grenoble

15ème anniversaire jumelage Grenoble – Corato
Samedi 22 avril 2017, 18h
Eric Piolle

Monsieur le Maire de Corato,cher Massimo MAZZILLI
Monsieur le représentant de la Province de Bari Monsieur ABBATI
Mesdames et Messieurs les membres de la délégation de Corato
Monsieur le Président de l’association des Coratins de Turin
Monsieur le Président de l’association des Coratins de Grenoble Savino FERRARA
Mesdames et Messieurs les représentants des associations
Mesdames et Messieurs

Soyez les bienvenus à l’Hôtel de Ville de Grenoble !
C’est un grand plaisir de vous retrouver Monsieur le Maire, et de vous accueillir toutes et tous ici.
L’occasion est belle puisque nous célébrons aujourd’hui 15 années de partenariat entre nos deux villes jumelles, Corato et Grenoble. Ce jumelage existe officiellement depuis 2002, mais comme vous le savez nous avions déjà un protocole d’Amitiéformalisé dès 1982. Ce sont donc de longues années de liens amicaux que nous célébrons aujourd’hui !
Notre histoire commune a commencé il y a même plus d’un siècle, quand des Italiens originaires des Pouilles et de Corato sont arrivés à Grenoble. Ils ont été rejoints ensuite par d’autres exilés italiens après la Première,puis la Seconde Guerre Mondiale.
Je sais que leur arrivée n’a pas toujours été facile, marquée par le déracinement, les conditions de vie souvent précaires, le dur labeur…
Mais très vite les Italiens et leurs descendants ont trouvé leur place ici, dans notre ville qui est fière de sa longue tradition d’accueil. Aux côtés d’autres exilés originaires d’Europe et du monde entier, les Italiens ont participé à la reconstruction de la France. Ils ont aussi contribué à faire de Grenoble la ville qu’elle est aujourd’hui, une ville tournée vers l’avenir, vers l’audace, vers la transition démocratique et écologique.
Qu’ils soient ou non d’origine italienne, nombre de Grenobloises et de Grenoblois entretiennent un lien fort avec votre pays. Ils aiment la richesse de votre culture, la beauté de votre langue, la gastronomie italienne bien sûr, tout comme la chaleur des échanges humains.
Et si l’empreinte italienne est toujours aussi visible à Grenoble, c’est notamment grâce aux associations mobilisées pour faire vivre les liens qui nous unissent à l’Italie, à Corato.
Je pense en particulier à l’Association des Coratins de Grenoble. Je pense aussià la toute jeune association qui vient de naître : Corato terre de nos ancêtres, dont les membres ont pour beau projet de relier Grenoble à Corato à vélo !
C’est dans ce type d’action que le jumelage trouve son sens. Les liens entre les associations, entre les jeunes, entre les artistes et les musiciens, prouvent que nous avons beaucoup en partage, et que nous pouvons ensemble relever les défis qui nous font face. Car comme de nombreuses villes européennes, nous voulons soutenir les initiatives économiques et sociales innovantes, nous voulons créer une ville tournée vers la solidarité et la sobriété, une ville belle et agréable.
J’ai la conviction aussi qu’il y a urgence à reconstruire en profondeur la démocratie européenne. Nous devons réinventer la place des citoyens européens. Je sais que nous sommes nombreux à porter cet espoir et cette envie d’agir dans ce sens. Et à notre modeste échelle, je pense que nous pouvons y contribuer, avec ce type d’échanges, autour de valeurs communes.
Merci encore pour votre présence. Merci à chacune et chacun de vous de faire vivre ce lien qui nous est cher entre Grenoble et Corato !
Je vous remercie.

admin